De quelles élections parlez vous ? Pardon Messieurs !

فريق التحرير

L’autre problème concerne les élections communales ou des collectivités locales. Ceci d’autre part est la grande catastrophe, l’indépendance des collectivités en ce qui concerne le budget local issue de la fiscalité locale (taxe d’habitation, patente…), et d’autre part les gens candidats pour les postes (MOMATIL ou RAISS AL JAMAA) d’une optique de la formation et des compétences possédé par ces gens.

 

Les statistiques de 2002 ont montré que plus de 52.5% des gens ne possède même pas le certificat du niveau primaire, et malgré sa désirer vous le développement ? Je ne pense pas que vous ne savez pas l’impact du niveau scolaire sur la gestion des divers activités, mais le problème le plus grave c’est que ces gens arrive a passer des textes lois ou il ne connaissent rien sur le contenu de ce loi ; peut être que ceci est profitable pour les supérieurs  puisqu’il ne va pas poser le problème en ce qui concerne la passation de ses lois.

 

A mon avis il faut fixer le baccalauréat comme niveau minimum pour pouvoir déposer les candidatures  aux élection des province et des préfectures, ainsi que la détermination de l’age plafond qu’il ne faut pas dépasser 50ans, et la licence en ce qui concerne les élections parlementaire ou plus, bien sur, pour pouvoir assurer le développement  local et rejoindre le train de développement international.

Abdelmounim HASNI

تعليقات

  1. merci bcp mounim d’avoir écrire en francais mais entre- – il y a des problémes à comprendre votre participation relation au niveau visuel mais malgé tous tu as une touche extra -ordinaire dans ce site,nous sommes surout besoin de vous pour et identifier la région,aler vasy-et allez plus haut,ne ronnoncez pas!tks